Des aberrations dans le processus d’ubiquitinylation pourraient constituer un mécanisme pathogène dans la sclérose latérale amyotrophique

À retenir

  • De nouveaux gènes de susceptibilité pour la sclérose latérale amyotrophique (SLA), TYW3/CRYZ et FGD4, sont respectivement associés à l’insulinorésistance et à la maladie de Charcot-Marie-Tooth.

  • L’ubiquitine C (Ubc) est un élément central du réseau des gènes associés à la SLA.

Pourquoi est-ce important

    L’identification de nouveaux gènes responsables de la SLA pourrait permettre de révéler des mécanismes pathogènes inconnus et favoriser le développement de nouvelles cibles thérapeutiques dans le traitement de la SLA.