Une nouvelle méthode pour créer des cartes personnalisées d’une pathologie cérébrale anormale

À retenir

  • Une nouvelle méthode comprenant l’imagerie par résonance magnétique quantitative personnalisée (IRMq) avec comparaison de voxel à région constitue une alternative aux méthodes classiques basées sur les voxels et est une technique utile de détermination des modifications cérébrales dans des états pathologiques.

Pourquoi est-ce important

  • Les techniques d’IRMq récemment développées permettent de représenter des modifications pathologiques à des niveaux de sensibilité et de spécificité non réalisables précédemment avec une IRM classique ; cependant, alors que la plupart des études ont comparé des résultats entre groupes, une évaluation et une prévision de sujet unique restent compliquées.